L'age D'homme

  • Ce livre, devenu un classique de la littérature d'incarcération, se passe entièrement dans la prison de femmes de Ruzyne, près de Prague. Les prisonnières sont détenues sous des inculpations diverses, allant du parasitisme économique aux larcins les plus sordides, en passant par toutes les formes de prostitution. Eva Kanturkova est la seule à ne pas avoir de charges bien précises, ce qui lui donne une indépendance d'esprit lui permettant de raconter en toute liberté ces douze histoires de femmes aussi dramatiques que révélatrices.
    On se trouve ainsi en présence d'un livre aux résonances humaines les plus profondes. Ces femmes vivent une expérience à la limite de la déshumanisation. Leurs rapports ne cessent d'osciller entre la solidarité et la trahison, la vérité la plus intime et le mensonge le plus éhonté. C'est la survie, la dignité, l'image d'elles-mêmes qu'elles tentent de sauver. Le lecteur se retrouve dans la mouvance immédiate d'Une journée d'Ivan Denissovitch ou des Souvenirs de la maison des morts. Avec cette différence qu'on est ici dans un monde de femmes.

empty