Editions De L'aube

  • " elle fut fauchée précisément à l'entrée de la surface de réparation de l'unique stade de foot de kaboul.
    Il n'y eut pas de carton rouge. les deux pieds et le corps étaient bien au-delà de la ligne des dix-huit mètres. il n'y avait pas d'arbitre pour constater les fautes et les sanctionner. " de l'invasion soviétique de l'afghanistan annoncée par de terribles inondations, à la prise de pouvoir des talibans sanctionnée par une terrible sécheresse, rokhsana vit ce qu'on appelle ses plus belles années: petite-fille de l'émir, elle écoute et observe avec passion son grand-père et ses compagnons de lutte, puis se jette dans la bataille sous les yeux éblouis d'adil, étudiant et résistant comme elle.
    /> Mais la liberté, ce bonheur suprême, ne sera pas pour la jeune fille: elle sera condamnée à mort pour avoir recopié les vers du poète.

empty