Religion & Esotérisme

  • Le symbolisme du corps humain

    Annick de Souzenelle

    • Albin michel
    • 5 Mai 2021

    Le corps a un langage par lequel il exprime sa jouissance et ses souffrances, mais il est aussi lui-même un langage en soi, un «livre de chair». Apprendre à lire le corps, c'est être attentif à son dessin, savoir décrypter les formes du labyrinthe anatomique ; c'est aussi entendre ce que nous disent les grands mythes de l'humanité sur la nature et la fonction subtile de chacun des organes ; c'est enfin, nous dit Annick de Souzenelle, redécouvrir l'Arbre des kabbalistes, car si l'homme est « créé à l'image de Dieu », l'image de son corps doit être lue comme le reflet terrestre de cet «Arbre de Vie » dont nous parle la tradition de la Kabbale.

  • Histoire d'âme

    Christiane Singer

    • Albin michel
    • 28 Avril 2021

    De tous les actes inachevés, de tous les gestes que nous n'avons pas menés jusqu'au bout, de tout cet à peu près dont nous tissons nos jours et nos nuits, de toutes les rencontres avortées avec soi-même et les autres, naît un jour la crise. Une femme vit cette « nuit de l'âme » au coeur de l'hiver dans la solitude d'une maison retirée. Elle l'explore, la pénètre et la retient en des lignes brèves, justes, fatales qui touchent droit au coeur. Traversée du miroir, récit initiatique, Histoire d'âme évoque au plus profond et au plus simple le mystère, la difficulté et le bonheur d'être, avec des éclats de diamant noir.

  • Lumière dans le temps

    • Bayard
    • 22 Janvier 2009

    Dans ce récit bouleversant, mêlant souvenirs d'enfance, pages d'un journal intime et méditations, Alina Reyes nous offre sa conversion.

  • La nuit n'est pas seulement l'autre versant du jour. Elle figure à la fois l'immensité et l'intimité. Elle déploie tout un monde fait de beauté, de silence, de douceur, mais aussi d'effroi et de maléfices. Tantôt elle procure la paix et le repos, tantôt elle suscite terreurs et délires et se fait annonciatrice de mort. La nuit veille sur l'amour, sur l'espace intérieur, sur la création artistique. Elle invite au recueillement et à la contemplation. Sans doute est-elle le manteau de l'invisible. Au royaume des nuits, on rencontre Schéhérazade, la conteuse de Bagdad, la Belle au bois dormant, Jacob, Joseph ou encore les Rois Mages visités de grands songes, on voit resurgir les amants du Cantique des Cantiques et, sous le ciel étoilé, Roméo et Juliette...

  • La chasse amoureuse

    Alina Reyès

    • Pocket
    • 4 Octobre 2007

    Tourterelle a un amant, trois amants, Tourterelle a douze amants. Elle ne vit que pour et par le désir, car que vaut le plaisir sans l'extrême exaltation du désir ? Elle arpente tous les territoires de la vie : le sexe, bien sûr, la littérature et la peinture, les villes anciennes et les montagnes à l'absolue virginité, la maternité et la simplicité d'un tendre amour. Ainsi, Tourterelle vit dans un état de grâce permanent. Puis elle "tombe en désir" d'un poète inaccessible, avec lequel s'instaure un long et secret jeu de séduction. L'oeil aux aguets, le corps enflammé, elle se livre à une quête éperdue de sensations extrêmes, qui la rapprochent de cet homme lointain...

  • Les âges de la vie

    Christiane Singer

    • Albin michel
    • 11 Septembre 1990

    Chaque âge de la vie exprime une nouvelle métamorphose et contient son propre "pouvoir".
    Il possède sa beauté, ses ressources et sa magie. il n'est surtout pas altération du précédent! la décrépitude n'existe pas.
    L'auteur de la mort viennoise et de la guerre des filles nous dit pourquoi en explorant chacune de ces grandes périodes de l'existence : la gestation, les premiers mois, la petite enfance, l'adolescence, la jeunesse, l'âge adulte et la vieillesse - pour nous en faire découvrir la richesse et les secrets.

empty