L'editeur

  • Une heure quatorze raconte une passion entre deux êtres qui s'éprennent puis se déchirent. Elle est comédienne, lui homme de lettres : leur amour fusionnel ne porte-t-il pas déjà en lui un vice fondamental, le narcissisme ? Leur union enflammée par le goût des livres et des mots partagés va laisser place aux bassesses, aux lâchetés et aux traquenards. Pour s'éprendre il faut se faire aimer, pour se déprendre peut-être faut-il aussi savoir se faire haïr, ce que sait parfaitement faire l'écrivain. Quand la fusion ne fonctionne plus, le couple explose et les masques tombent : jusqu'où est-on prêt à descendre par amour ? Jusqu'où peut-on aller pour nourrir un fantasme littéraire ? Voici les questions que pose ce livre incandescent, écrit dans une langue sobre et vivante.

empty