J'ai Lu

  • Machin ; avec Alfred Machin, pionnier du cinéma Nouv.

    De son enfance à Casablanca, André a retenu les heures passées dans le garage de monsieur Cloclo, surnom de Claude Machin. Ce dernier a raconté au petit garçon émerveillé, des après-midi durant, à l'avant de voitures immobiles, l'histoire extraordinaire de son père, Alfred. Alfred Machin, pionnier, réalisateur prolifique, passionné par les animaux qu'il dressa pour le cinéma. Celui-là même qui embarqua toute sa famille dans sa grande aventure cinématographique, dont l'apogée fut l'installation dans les studios Bon Voyage à Nice, ville magnétique où tout commence et tout finit.
    À travers la trajectoire discrète d'André, de Casablanca à Nice, de 1950 à aujourd'hui, Maryline Desbiolles ranime l'incroyable figure d'Alfred Machin et entrelace ces deux destins de son écriture lumineuse.

  • L'âme du violon Nouv.

    Un artisan luthier au XVII? siècle consacre sa vie et son talent à un célèbre atelier italien quand un drame le force à passer la main ; un tzigane orphelin vit de sa musique et sillonne les routes de France dans les années 1930 en rêvant d'Amérique ; une jeune femme bohème enchaîne les petits boulots et espère voir un jour ses toiles exposées dans le Paris contemporain ; un P-DG infatigable, dont le coeur n'est touché que par les airs classiques qui résonnent dans son bureau new-yorkais, fait une rencontre qui réenchante sa vie...

    Si différentes soient-elles, ces quatre destinées sont liées par un violon singulier dont l'âme traverse le temps et l'espace.

  • Tous tes enfants dispersés Nouv.

    Peut-on rassembler ceux que l'histoire a dispersés ? Blanche, rwandaise, vit à Bordeaux après avoir fui le génocide des Tutsi de 1994. Elle a construit sa vie en France, avec son mari et leur fils Stokely. Mais après des années d'exil, quand elle rend visite à sa mère, Immaculata, la mémoire douloureuse refait surface. Celle qui est restée et celle qui est partie pourront-elles se pardonner ? Stokely, lui, pris entre deux pays, veut comprendre d'où il vient. Ode aux femmes persévérantes et à la transmission, ce roman mêle les voix de trois générations qui tentent de renouer des liens brisés et de trouver leur place dans le monde d'aujourd'hui.

  • Au loup

    Lisa Ballantyne

    Prof de théâtre au collège, époux et père comblé, Nick est un homme épanoui. Mais un soir, la police vient le trouver : il est accusé d'agression sexuelle par l'une de ses élèves. En quelques heures, l'angoisse et la honte s'abattent sur sa vie. Alors que l'opinion publique crie au loup, Nick doit faire face au raz de marée qui menace d'engloutir sa réputation, son travail et sa famille.
    De son côté, la jeune Angela, sa victime présumée, doit affronter les soupçons des adultes et l'opprobre de ses camarades.
    Coupable ou innocent ? Victime ou menteuse ? Pour Nick comme pour Angela commence un long et nécessaire chemin vers la vérité.

  • « Je n'ai jamais entendu parler italien dans ma famille... Ces racines-là semblent avoir été arrachées. Tranchées net. Pourquoi ? Je l'ignore. M'ont-elles manqué ? Je n'ai pas cherché à le savoir, n'ai pas posé de questions. » Un matin, la narratrice décide d'interroger sa mère sur son grand-père, Placide Morselli, mort en 1994. De son enfance italienne dans le Frioul, puis de son exil en France à l'âge de douze ans, il n'a rien raconté, ou si peu. Pourtant, oublie-t-on jamais d'où l'on vient ?
    Au fil de leurs conversations, les lettres, les photos et les souvenirs resurgissent. Alors que l'histoire de ses aïeux italiens se dessine, Anne découvre aussi les secrets de sa mère et sa propre part d'Italie.

    Dans ce récit intime, Anne Plantagenet explore les ambiguïtés de la mémoire et comment elles façonnent nos vies, nos failles, nos forces.

  • « Je ne vois pas pourquoi l'amour entre une mère et un fils ne serait pas exactement comme les autres amours. Pourquoi on ne pourrait pas cesser de s'aimer. Pourquoi on ne pourrait pas rompre. Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas s'en foutre, une fois pour toutes, de l'amour. » Constance Debré poursuit sa quête entamée avec Play Boy, celle du sens, de la vie juste, de la vie bonne. Après la question de l'identité se pose celle de l'autre et de l'amour sous toutes ses formes, de l'amour maternel aux variations amoureuses. Pour être libre, faut-il accueillir tout ce qui nous arrive ? Faut-il tout embrasser, jusqu'à nos propres défaites ? Peut-on renverser le chagrin?

  • « Je suis Laura, jeune fille au pair, dans ma patrie provisoire pour six mois. Je commets probablement une erreur en venant vivre ici. Je ne le sais pas encore, mais je ne peux rien éviter de ce qui va arriver. » Partie en Allemagne, Laura, dix-sept ans, s'éloigne volontairement des siens, bouleversés par la mort de son plus jeune frère, et tente de se réinventer dans une langue étrangère. Peu à peu, les vides et les silences de son adolescence se confrontent au mystère de la famille allemande dont elle partage la vie...

  • Lors d'un exposé en cours d'histoire sur les premiers autodafés nazis, Livio, 17 ans, retrace l'incroyable parcours de Magnus Hirschfeld, ce médecin juif allemand qui lutta pour l'égalité hommes-femmes et les droits des homosexuels dès le début du XXe siècle. Homosexuel, c'est précisément le mot que n'arrive pas à prononcer Livio : ni devant son amie Camille, dont il voit bien qu'elle est amoureuse de lui, ni devant ses parents. Magnus Hirschfeld pourrait-il parler pour lui ? Sous le regard interdit des élèves de sa classe, Livio accomplit alors ce qui ressemble à un coming out.
    À un siècle de distance, est-il possible que le médecin et le lycéen se heurtent à la même condamnation ?

  • NOMADLAND

    Jessica Bruder

    En 2008, la crise des subprimes a durement frappé des individus et des familles entières, jetés à la rue. Ils auraient pu rester sur place, en attendant que le vent tourne à nouveau. Ils ont préféré investir leurs derniers dollars dans l'aménagement d'un van customisé et se mettre en route. Ils sont devenus des migrants dans leur propre pays, à la fois libres d'aller où ils le désirent et victimes désignées pour ceux qui veulent profiter d'une main-d'oeuvre docile et bon marché : entrepôts Amazon, parcs d'attractions, campings...
    Pendant trois ans, Jessica Bruder a suivi les pas de ces " hobos " d'un genre nouveau, telle l'incroyable Linda May, 69 ans, qui rêve de bâtir sa propre géonef pour y couler des jours heureux.

  • Il y a cinq ans, Charlotte est devenue anosmique après avoir perdu Nathan, son bébé de huit mois. Le couple qu'elle formait avec Julien n'a pas résisté, et elle n'a plus le goût de rien. Sa souffrance, seule sa meilleure amie, Axelle, la comprend. Quand Pierre-Emmanuel Franc, célèbre écrivain, la contacte, elle refuse tout échange avec ce type imbu de lui-même et ivre de sa propre notoriété. Coach littéraire réputée, Charlotte est pourtant la seule capable d'aider PEF dans son nouveau projet : un roman pour reconquérir la femme de sa vie, une oeuvre insolite qui sera accompagnée de marque-pages parfumés, aux fragrances élaborées par Gabriella, un talentueux nez grassois.
    Embarquée contre son gré dans cette aventure olfactive, Charlotte parviendra-t-elle à se réconcilier avec son passé ?

  • Joseph fabrique le berceau de sa première petite-fille lorsqu'un coup de téléphone l'interrompt. Un crash d'avion : son fils dedans, son gendre aussi. Et la petite, alors ? Sauve, bien vivante ! Prête à naître, car grandissant dans le ventre d'une mère porteuse canadienne choisie par le couple homosexuel. Joseph n'a jamais fichu les pieds hors de sa Normandie natale, il a passé sa vie dans une ferme, vendu ses vaches, enterré sa femme. Il n'a plus que cette enfant en tête. Alors il part. À la rencontre de la minuscule promesse qui prolonge l'existence de son fils. À la rencontre de la jeune étrangère, farouche et indomptable, qui la couve. Rien n'est simple dans cette histoire, mais il se lance à plein régime dans une réinvention audacieuse et poignante de la famille contemporaine.

  • L'île est le sommet émergé d'un vieux volcan sous-marin. Il s'est éteint il y a des millénaires. La lave a bouché l'orifice de sa cheminée. Comme il se trouvait à fleur d'eau, les coraux l'ont vite colonisé.

    En 1761, un navire français transportant une cargaison clandestine d'esclaves s'échoue sur une île perdue de l'océan Indien. Blancs et Noirs devront cohabiter pour survivre jusqu'au départ, sur un bateau de fortune, de l'équipage blanc, jurant de revenir. Quinze ans plus tard, il ne reste que huit survivants. Que s'est-il passé sur l'île ? Pourquoi la France les a-t-elle abandonnés ? Comment cet épisode a-t-il ébranlé les consciences au point de déclencher le combat des Lumières pour l'abolition de l'esclavage?

    Ce livre est fondé sur des faits réels historiques mis à jour par Max Guérout.

  • Ne t'éteins pas

    Sophie Di Paolantonio

    • J'ai lu
    • 28 Octobre 2020

    Angèle, jeune étudiante en droit, mène son existence comme elle l'entend, partageant son quotidien et ses plus grands rêves avec Amélie, sa meilleure amie. Mais un soir de novembre, son destin bascule : elle est victime d'une attaque terroriste. Alors qu'elle est persuadée de vivre ses dernières heures, Angèle croise le chemin de Rémi, prêt à tout pour s'en sortir. Confrontés au pire, ils devront apprendre à se connaître pour tenter de survivre...

  • Robbie et Emily vivent un amour sans faille. Après dix ans d'une cruelle séparation, ils se sont retrouvés par miracle et ne se sont plus jamais quittés. Quarante-trois ans plus tard, Robbie fête ses quatre-vingts ans, entouré de sa jolie famille, un fils, des petits-enfants, un amour indéfectible pour Emily, son inséparable...
    Mais cet amour apparemment si parfait contient de nombreuses zones d'ombre. En réalité, ils ne se sont jamais mariés. Pourquoi ? Leur fils a été adopté dans des conditions plus que troubles, ce qu'il ignore. Pourquoi ? Ils avaient chacun une autre vie autrefois, et ils ont dû rompre avec leur passé et leurs familles. Pourquoi ?
    En remontant dans le temps, l'incroyable secret de Robbie et Emily se révèle peu à peu.

  • Quel est le point commun entre : une jeune femme qui parle aux animaux, une vie de chien, un scénario mortel, un enfant trop curieux, des fantômes rigolards, des zombies très affectueux, un goûter entre filles et un extraterrestre élevé en pot ?

  • Wymouth, New Jersey. Agent immobilier le jour et photographe la nuit, Malt McBride semble heureux. Qui se douterait qu'il n'a jamais pu oublier le cadavre atrocement mutilé de Marcey Mason, découvert jadis dans un ravin ?
    Aujourd'hui encore, il est certain que ce meurtre aurait pu être évité s'il avait été moins indifférent au charme de la jeune fille.
    Quand il apprend que son amie Diana Zwolle a récemment disparu, il fait immédiatement le lien entre les deux affaires. Porterait-il malheur ? Un sentiment de culpabilité l'accable, et la police ne tarde pas à se convaincre qu'il est le principal suspect.

  • Un campus féminin, dans la Nouvelle-Angleterre des années 1970. Gillian Bauer, vingt ans, brillante étudiante de troisième année, tombe amoureuse de son charismatique professeur de littérature, Andre Harrow.
    Celui-ci a décidé de faire écrire à ses élèves, et partager en classe, leur journal intime. Et gloire à celle qui offrira son intimité en pâture ! Anorexie, pyromanie, comportements suicidaires... un drame se noue. En son centre, l'épouse du professeur, énigmatique sculptrice qui collectionne la laideur.
    Un récit haletant, un roman dense et pervers par l'une des plus grandes auteures américaines de ce siècle.

  • Frangine

    Marion Brunet

    Pour Joachim, la terminale s'annonce plutôt bien : entre ses amis, sa copine et le basket, il mène une vie ordinaire d'ado ordinaire... À ceci près que sa petite soeur Pauline et lui sont nés par procréation médicalement assistée : ils ont deux mères qu'ils adorent, ça n'a jamais posé de problème à personne, et il n'y a pas de raison que cela change. Sauf que tout change, justement, quand Pauline entre au lycée et se frotte à une réalité autrement plus dure - la tolérance, manifestement, ça ne coule pas dans toutes les veines.
    Alors que sa soeur se mure dans le silence, le ton monte à la maison et Joachim se met en tête de tout faire pour empêcher son ciel sans nuages de virer à l'orage...

    Dans ce premier roman lumineux sur l'homoparentalité, Marion Brunet défie l'intolérance avec force et tendresse.

  • Adorée par son père qu'elle rêve d'épouser mais ne voit jamais, élevée par Mary, sa mère excentrique et ultra-laxiste, la narratrice mène une vie fantasque à « Maryland » - une grande maison délabrée en plein coeur de la Beauce que le père a laissée à sa famille pour mieux se consacrer au jeu et aux femmes. Mais ce « coin de paradis» se transforme rapidement en gigantesque capharnaüm : Mary y accueille des marginaux et des enfants de la DDASS pour arrondir ses fins de mois, tandis que ses quatre enfants, livrés à eux-mêmes, déploient des efforts de courage, de malice et d'amour pour trouver leur place dans cet extravagant tableau...

  • « Raconter Vivian Maier, c'est raconter la vie d'une invisible, d'une effacée. Une photographe de génie qui n'a pas vu la plupart de ses propres photos. » Disparue dans la solitude et l'anonymat, Vivian Maier, Américaine d'origine française, a arpenté inlassablement les rues de New York et de Chicago pour photographier, avec une profonde sensibilité, les plus démunis, les marginaux, ceux qui, comme elle, ont été oubliés par le rêve américain.
    Dix ans après sa mort, Gaëlle Josse nous livre le roman d'une vie, un portrait d'une rare empathie, d'une rare acuité sur ce destin troublant, hors norme, dont la gloire est désormais aussi éclatante que sa vie fut obscure.

  • Pamina habite en montagne avec son compagnon Nils. Elle se sait entourée par un clan de cerfs qui lui demeurent mystérieux, jusqu'au jour où Léo, un photographe animalier, lui propose de les guetter ensemble. Tandis qu'elle s'initie à la vie du clan, affrontant la neige et le givre avec pour seul équipement un filet de camouflage, une paire de jumelles et des carnets, elle raconte sa peur de la nuit, les futaies sous la lune, la magie de l'inconnu et le plaisir d'attendre, incognito, l'apparition des cerfs. Mais Pamina découvre un monde plus cruel que celui du règne animal, celui des hommes, car un massacre se fomente...
    Un roman qui se lit comme un thriller, plein de poésie, de chagrin et de colère, sur la disparition de la beauté dans la nature et les ravages que l'homme y opère.

  • Parisienne, trentenaire fantasque addict aux verres de vin et séances de papotage entre copines, Emma prône son besoin d'indépendance et de liberté. Fraîchement embauchée comme chroniqueuse pour rebooster le magazine féminin Crushmind, elle se lance dans une aventure farfelue : rédiger chaque mois un compte rendu des produits de beauté, des lieux branchés de la capitale et des hommes qu'elle aura testés ! Ces rendez-vous sur la toile et le papier rencontrent très vite un franc succès, et le concept "Emma 2.
    0" devient viral... Une question se pose sur toutes les lèvres : qui est l'Admirateur Secret qui lui envoie des colis surprise à domicile ?

  • Mais maintenant, en pensant au fils Ghosh et à ses dents en avant, un cri jaillit du plus profond d'elle-même, un cri de révolte qui marqua le moment précis de son passage à l'âge adulte : Non ! Je ne veux pas !

    À Madras, Savitri, la fille du cuisinier, aime David, le fils des maîtres anglais. Cet amour saura-t-il résister au poids des traditions ? Nat est l'enfant adoptif d'un médecin blanc qui soigne les malades démunis dans une province indienne. Parti à Londres faire des études, parviendra-t-il à ne pas oublier d'où il vient? Saroj vit une existence riante en Guyane britannique jusqu'au jour où son père lui impose un mari...
    Vibrant de violence et d'amour, Noces indiennes mêle avec brio le récit de trois destins exceptionnels qui finissent par se rencontrer au-delà des époques et des continents.

  • Ainsi, pour les besoins du théâtre, ils formaient désormais un couple indissociable. Ils s'entraînaient à fondre leurs regards jusqu'à parvenir, yeux dans les yeux, à être seuls au monde.

    De 1920 à 1970, des amis d'enfance, membres de l'opéra de Pékin, vont s'aimer, se tromper, se trahir. Sur fond de bouleversements politiques, les acteurs Cheng Dieyi et Duan Xiaolou, avec la courtisane Juxian, rejouent le désir et la trahison dans cette épopée faite de soie, d'opium et de musique.
    Réalisé par Chen Kaige, avec Gong Li dans le rôle de la courtisane, Adieu ma concubine est l'un des succès cinématographiques de la fin du XXe siècle, Palme d'or 1993 du festival de Cannes.

empty