Archipel

  • « Le plus beau roman qui soit sur la folie d'aimer. » The New York Times Book Review - Ce ne devait être qu'un bref séjour à l'occasion d'un enterrement. Mais, en arrivant à Jenkintown, la petite ville de Nouvelle-Angleterre où elle a grandi, Marcie comprend que son passé l'a rattrapée. En retrouvant Hollis, l'orphelin que son père avait adopté, elle voit se dérouler le film de son adolescence.
    L'arrivée du jeune homme avait tout bouleversé : le frère de Marcie, jaloux de l'affection que son père portait au nouveau venu, était devenu violent et taciturne ; Marcie, elle, était fascinée par ce jeune homme au passé mystérieux et qui entretenait avec la nature une relation fusionnelle. Les deux jeunes gens étaient tombés amoureux, mais le caractère possessif de Hollis avait précipité leur rupture. Marcie avait épousé Richard, le fils des voisins, et quitté Jenkintown. Vingt ans plus tard, la jeune femme est ébranlée par ses retrouvailles avec Hollis. Veuf et désormais riche, ce dernier n'a jamais quitté Jenkintown, où il mène une vie oisive dans une somptueuse propriété.
    Mariée, mère d'une petite fille qui l'accompagne dans ce retour aux sources, Marcie cèdera-t-elle une deuxième fois au charme de celui dont certains prétendent qu'il a empoisonné sa femme ? Originaire de Long Island, ancienne élève de Stanford, Alice Hoffman est l'une des romancières les plus lues aux États-unis. Elle est l'auteur notamment de Seul parmi les loups (Belfond, 1995) et Les Ensorceleuses (Flammarion,1999). Les éditions Archipoche ont publié, en 2007, Mes meilleures amies. - un roman très bien accueilli par la presse américaine lors de sa sortie : « Jamais Alice Hoffman n'était allée si loin dans l'exploration des méandres de l'âme humaine.»  The Washington Post ; « Si les livres dialoguent entre eux par-delà les siècles, alors nul doute que Un instant de plus ici-bas a longuement conversé avec Les Hauts de Hurlevent. »  Atlanta Journal

  • Juin i94i.
    Trois officiers français des troupes du levant sont ensevelis sous les décombres d'un temple du djebel druze, en syrie. cinquante ans après, les trois corps exhumés sont ceux de deux hommes et d'une femme. qui est cette femme ? qu'est devenu le troisième officier, dont la dépouille n'a jamais été réclamée par sa famille ? et en quoi ces faits, relatés par un journal, concernent-ils laura, une jeune française de vingt-cinq ans ? un accident de voiture, un coma, suivis d'hallucinations, de rencontres et de hasards : laura est convaincue qu'elle est nora, dont la vie s'arrêta brutalement sous les ruines de ce temple.
    Il lui faudra se rendre sur les lieux pour découvrir le secret de sa première vie. car " il y a de la terre dans sa mémoire, une terre lourde et suffocante ".

  • Au bonheur des chats

    Rihoit-C

    • Archipel
    • 5 Septembre 2007

    Ces félins qui gouvernent nos coeurs. Chat qui soigne les chagrins, chat qui console, chat qui nous fait sourire quand nos proches sont au loin... Les chats ont joué un rôle important dans la vie de Catherine Rihoit. Il était juste qu'elle leur rende à présent hommage dans cet essai qui mêle souvenirs personnels et réflexions sur le rôle du chat dans notre monde. Les premières représentations du chat dans l'Égypte ancienne ne montrent-elles pas un animal qui soigne l'homme ? Alors déifié, le chat est par la suite précipité dans l'enfer par le christianisme qui en fait un auxiliaire du démon... Animal de réconfort dont nos vies stressées ont bien besoin, le chat, malgré les aléas de l'existence, reste toujours lui-même, ce pourquoi nous l'admirons. De plus en plus proche de nous, son apparente indifférence dissimule une grande capacité d'affection : les amoureux du chat savent qu'il rend bien au-delà de ce qu'on lui donne. Mais c'est également parce qu'il sait nous faire rire que le chat nous fait du bien... Touchant et amusant, ce livre ne se contente pas de parler des chats, qui le traversent comme les personnages d'un roman : l'un d'eux prend ainsi la parole pour donner son point de vue sur cet univers déjanté où s'agitent les humains, et où les félins viennent mettre un peu d'ordre, de chaleur, d'humour et de beauté...

    Née à Caen en 1950, Catherine Rihoit suit des études d'anglais jusqu'à l'agrégation. Maître-assisante à la Sorbonne, elle entreprend des recherches sur Henry James. Elle publie Portrait de Gabriel en 1977, puis Le bal des débutantes un an plus tard. Elle a reçu le Prix des Deux-Magots en 1983 pour La Favorite. Cette amoureuse des chats, auteur de biographies de Dalida, Brigitte Bardot et Thérèse de Lisieux, est aussi journaliste, essayiste, auteur dramatique et scénariste.

empty