Sciences humaines & sociales

  • Histoir(e)s de femmes 150 ans de lutte pour leur liberté et leurs droits Traduit du norvégien par Aude Pasquier Il y a seulement 150 ans, hommes et femmes menaient des vies très différentes. Les femmes n'avaient pas le droit de voter, de travailler ou de posséder leurs propres biens, passaient de la tutelle de leur père à celle de leur mari... Ce n'est qu'au moment où elles ont commencé à s'organiser que les premiers changements sont arrivés.
    Responsabilités professionnelles, autonomie financière, contraception, avortement, droit de disposer de leur corps, élection d'une femme à la tête d'un état... De Harriet Tubman à Malala Yousafzai en passant par Olympe de Gouges et bien d'autres encore, cet album raconte sans détour, avec humour et émotion, les incroyables histoires parfois tragiques des femmes de l'ombre qui se sont battues pour faire évoluer les mentalités et les lois dans le monde.
    Des luttes qui inspirent encore aujourd'hui... !

  • De Suzanne Lenglen à Simone de Beauvoir, de Simone Veil à Brigitte Bardot, du droit de vote à l'IVG, du baccalauréat au congé parental, retrouvez, dans un livre animé richement illustré, les grands moments de l'histoire des femmes françaises au XXe siècle dans tous les domaines, du sport à la science, en passant par la politique, les arts, le travail, la presse, etc.

  • angela merkel, hillary clinton, segolène royal, laurence parisot à la tête du medef, laurence ferrari présentatrice du 20 heures... depuis quelques années, médias et essayistes l'affirment, les femmes ont pris le pouvoir, ou seraient sur le point de le prendre... véritable péril pour certains, la féminisation de la société serait à l'origine de la stagnation économique et intellectuelle de l'europe. mais qu'en est-il réellement ? l'ouvrage passe en revue les différents domaines, politique, économique, culturel et médiatique, et dresse à chaque fois le même bilan : la prise de pouvoir relève plutôt du fantasme que de la réalité. et derrière cette lente révolution, se cachent encore bien des évolutions contrastées. au contraire même, dans certains cas, la cause des femmes serait plutôt en régression...

empty