Actes Sud-papiers

  • Trois pièces classiques du répertoire théâtral qui examinent, de façon visionnaire et comique, des sujets toujours plus actuels : la misère économique, les rapports hommes-femmes, la dégradation des liens sociaux.

  • Elise

    Elise Noiraud

    C'est quoi, devenir adulte ? Dans cette épopée auto-fictionnelle en trois "chapitres", Élise Noiraud s'intéresse successivement à l'enfance, l'adolescence et l'âge adulte. Avec humour et sensibilité, elle retranscrit les espoirs et désillusions de ces différentes périodes de vie où chaque lecteur reconnaîtra sa propre histoire.

  • Deux pièces engagées sur le rôle des femmes. «La Visite» questionne l'instinct maternel et le rôle de la mère dans sa confrontation avec la société. Les «Filles de nos filles »évoque le rôle des femmes dans la création.

  • Une forêt obscure, une affreuse sorcière et une maison en pain d'épice... À quoi cela pourrait-il ressembler dans le béton de Cleveland, au coeur de la crise économique ? Alice Zeniter actualise le conte des frères Grimm pour saisir ce qui effraie encore les enfants et ce qui les fait rêver.

  • Biquette, fillette têtue, ne veut pas se laisser faire par Croche-patte, petit garçon qui fait tomber les autres pour piquer leur goûter.

  • Depuis plusieurs années, je ressens cette impression étrange et impérieuse qu'il me faut donner vie à ce nouveau livre sur mon père, qui m'occupe de manière souterraine depuis si longtemps. Je ne suis pas musicienne, musicologue ou mathématicienne, d'autres le sont et parlent très bien de son travail sous ces angles-là.
    J'aimerais, maintenant que je suis mère, tenter de comprendre comment ce petit garçon, puis ce jeune homme s'est construit avec les traumatismes successifs vécus tout au long des premières années de sa vie et qui demeurent omniprésents dans sa musique. J'aimerais partager ce voyage extraordinaire que j'ai pu vivre, à la fois dans le temps et dans sa pensée, grâce à la lecture de ses manuscrits qui dévoilent comment, en quelques années, il a réussi à contrôler le chaos de ses émotions grâce à l'élaboration d'une musique et d'une architecture nouvelles. J'aimerais enfin apporter ce témoignage personnel, pour que Iannis Xenakis, au-delà de l'homme préoccupé essentiellement par des mathématiques inaccessibles, apparaisse comme l'homme bouleversant que j'ai connu.
    Ce livre est sans aucun doute l'écho de celui que j'ai fait avec Louise Bourgeois sur son oeuvre, Louise Bourgeois, l'aveugle guidant l'aveugle, en 1998. Autre figure tutélaire de ma vie, grâce à son amitié et à sa confiance, elle m'a permis d'entrer véritablement dans mon propre univers artistique. À travers mon père, c'est aussi mon propre univers que je questionne aujourd'hui.

  • les aventures de nathalie nicole nicole, c'est l'histoire d'une petite fille rongée par le diable.
    coupures de presse, lettres, croquis, mensonges, scalpels, déclarations, tout est bon pour disséquer nathalie. une fois plongée dans les entrailles de ma victime, je compte bien découvrir les tendons de la cruauté. le tuyau de la tendresse. les muscles fous. après, je me débarrasserai du corps de nathalie. je le jetterai dans une fac de médecine. ainsi va de ma contribution aux progrès de la science.

  • Le jour anniversaire de leur finale victorieuse, les membres d'une ancienne équipe de football de ligue 1 se réunissent autour d'un repas pour prendre une décision lourde de conséquences concernant l'un d'entre eux, dans le coma.

  • Quatre vieux orphelins écrivains s'affrontent afin d'être adoptés. Ils rejouent de cruelles scènes de vie familiale qui interrogent la légitimité des parents, la solitude, le besoin de reconnaissance, la vieillesse et la mort.
    Par l'intermédiaire d'une agence, quatre écrivains orphelins "d'un certain âge" sont candidats à l'adoption. A l'issue de la représentation, un seul sera choisi. Ils ont été sélectionnés par l'invisible Rebecca aux jambes interminables. Ils sont jugés par leurs futurs parents, assis parmi les spectateurs, qui les soumettent à une succession d'épreuves et de questions défilant sur une bande passante. Dans ce huis clos aux airs de reality-show, tour à tour en compétition ou complices, ils revêtent tous les rôles de la structure familiale, le temps d'un jeu cruel exorcisant fantasmes et obsessions. Ils questionnent alors la légitimité de ces parents qui les observent. Que perd-on en gagnant ? Lars, le vainqueur, préfère rester seul - et libre. Orson, qui a toujours dit qu'il serait choisi, devient un fils, l'enfant que tout homme est, à l'approche de la mort, allégorie de la dépendance de l'écrivain face à son public.

    "Chaque spectateur, quel que soit son âge, est un parent en puissance. Chaque spectateur doit se demander, à un moment ou à un autre de la pièce : lequel prendrais-je, moi, si j'étais dans cette situation, lequel aimerais-je avoir à la maison ?
    Si le sujet de ce texte est l'adoption (et son revers, l'abandon - ou le contraire), sa figure centrale est celle du renversement. Renversement, comme on renverse un pouvoir établi, des règles, une situation." Marie Nimier PERSONNAGES : 4 hommes, 1 voix de femme.
    DURÉE : 1h30.

empty