Nouveau Monde

  • L'image des femmes dans la société et dans la littérature suscite un intérêt croissant dans les milieux académiques. La critique anglo-saxonne a ouvert la voie en développant les gender studies. A partir de ces travaux pionniers, dont le bilan est riche et constitue un prélude à toute réflexion dans ce domaine, nous souhaiterions contribuer à tracer une voie française, évitant les anachronismes et les jugements de valeur sur des phénomènes passés qui nécessitent une remise en contexte précise. Entre la reine et la prostituée, la femme écrivain et le personnage de fiction, les écarts semblent irréductibles. Et cependant, la vie et la pensée des femmes de l'époque sont « déterminées » - et ce, quel que soit leur statut - par leur image dans la société patriarcale et leur perception de cette image. Ainsi, « les femmes et leurs représentations » doit s'entendre des deux façons : à la fois les représentations des femmes elles-mêmes et les représentations qu'on se fait des femmes de la Renaissance aux Lumières. Se révèlent alors les attitudes souvent contradictoires de ces femmes à la fois respectueuses de l'ordre social établi et cependant prêtes à contester le système patriarcal.

  • Le terme « genre » est très polysémique : il peut désigner notamment une catégorie esthétique (le roman, le film policier), une catégorie grammaticale (le masculin, le féminin, le neutre) ou encore une identité masculine ou féminine relevant d'une construction (ce que les anglophones appellent gender). Mais qu'il s'agisse de littérature, de cinéma, de linguistique, d'histoire ou de sociologie, il y a au coeur des genres un paradoxe : alors que leur fin est de classifier le réel, d'exprimer des similitudes, de la fixité, les genres sont perpétuellement travaillés par le changement, en leur sein et dans les rapports qu'ils entretiennent entre eux. Les genres, nonobstant la définition et la discipline considérées, sont sans cesse en mouvement. C'est à partir de ce trait commun que de jeunes chercheurs issus de domaines très variés ont choisi de mener ensemble une réflexion dont la pluridisciplinarité fait à la fois l'originalité et l'intérêt. De la création à la subversion, en passant par l'évolution et la croisée, nous avons voulu donner un aperçu heuristique et concret des mouvements des genres. Un parcours de lecture à travers les diverses analyses littéraires (portant sur la littérature antique et moderne, française et étrangère), cinématographiques, historiques, sociologiques et linguistiques réunies dans ces actes de colloque révélera des différences certaines, mais aussi de surprenantes et stimulantes convergences entre nos problématiques et nos réflexions.

empty