Hazan

  • Ce recueil, conçu comme une carte du tendre, une lente progression amoureuse déployant un récit subtil, de poèmes en chefs-d'oeuvre de la peinture, alterne les regards des poètes et des poétesses pour dessiner en creux, tout en finesse, des portrait de femmes, multiples, complexes, nuancés.
    Les poèmes de Sappho, Pétrarque, Marie de Brabant, Pierre de Ronsard, Marceline Desbordes-Valmore, Victor Hugo, Louise Colet, Charles Baudelaire, Emily Dickinson, Arthur Rimbaud, Anna de Noailles, Stéphane Mallarmé, Marie Nizet... dialoguent avec les oeuvres de Rosalba Carriera, Titien, Cranach, Rubens, Renoir, Van Gogh, Corot, Burne-Jones, Greuze, Berthe Morisot, Manet, Lehmann...
    Guidé par les artistes, hommes et femmes, le lecteur est invité à une promenade littéraire et visuelle. Agencée en thématiques (la maternité, le travail, le rêve/fantasme, l'amour, la création), qui dévoilent les élans et les moment de la vie du femme, et grâce à des rapprochements inattendus entre les oeuvres, cette anthologie subjective renouvelle le plaisir de lire de la poésie et d'observer la peinture, pour mettre en valeur, in fine, une inépuisable source d'inspiration et de fascination.

  • Eija-Liisa Ahtila

    Collectif

    • Hazan
    • 1 Février 2008

    Figure majeure d'une génération qui a rapproché cinéma et vidéo, récompensée en 1999 à la Biennale de Venise, la Finlandaise Eija-Liisa Ahtila (née en 1959) est internationalement connue en tant qu'artiste multimédia et cinéaste. Ses films et installations vidéo, qui ont tantôt le caractère du documentaire, du témoignage, du long métrage de fiction, du clip ou de la publicité télévisuelle, s'inscrivent clairement dans le domaine du récit. Cette narration par le texte et l'image qui, parfois, peut évoluer vers le fantastique, explore avec une grande intensité émotive les sentiments des personnages, l'amour, la colère, la jalousie, mais aussi la mort et le deuil qui les frappent. En allant au-delà des clichés enracinés dans la mentalité des pays nordiques, tels que la lumière, la mélancolie et la folie, Eija-Liisa Ahtila tente de traduire les états psychologiques, les émotions et les modes de vie de ses personnages et de rendre visible leurs rêves et leur inconscient, sans pour autant effacer la frontière entre le réel et l'imaginaire.
    Elle investit les espaces d'exposition en présentant des films, des photographies ou encore des installations réunissant plusieurs écrans vidéo qui proposent simultanément ou en alternance leurs images. Idéal pour le propos d'Eija-Liisa Ahtila, le dispositif d'écrans multiples, grâce à une mise en scène démultipliée, provoque la sensation d'une narration éclatée, d'une forme d'irréalité et c'est au spectateur, qui se trouve au milieu de l'action, de construire l'histoire.
    Première monographie publiée en France, ce catalogue présente les différents aspects du travail d'Eija-Liisa Ahtila en insistant particulièrement sur son oeuvre récente et inédite, dont le film Where is Where?, produit à l'occasion de l'exposition au Jeu de Paume.

empty