Lattes

  • Pandorini

    Florence Porcel

    Pandorini, monstre sacré du cinéma français, vient de mourir. Le monde médiatique s'agite. Sur les plateaux télé, les commentateurs se succèdent, on raconte, on rend hommage. Une femme se souvient.

    L'acteur hante ses pensées depuis quatorze ans. Elle en avait dix-neuf, elle commençait sa vie d'adulte en douceur, portée par ses rêves. Pandorini lui en a vendu. Lui en a volé, aussi. Elle n'a jamais oublié. Bientôt, les langues vont se délier et la jeune femme va réaliser qu'elle n'a pas vécu une histoire d'amour. Elle était sous emprise.

    Avec une écriture sincère, vive, à fleur de peau, Florence Porcel plonge la plume dans la plaie. Elle s'inspire d'un épisode de sa vie pour raconter la destruction de l'innocence d'une jeune adulte par un homme de pouvoir.

  • Confusions

    Marie Tanguy

    « Ces deux derniers mois, j'ai passé près de cinq cents heures dans une pièce de onze m2 qui était devenue l'endroit le plus stratégique de France. Nous étions cinq à y travailler, composant le pôle Idées. J'avais rejoint l'équipe de campagne d'En Marche en tant que plume ; excitée, terrifiée, mais confiante. Je croyais que la sincérité de mon écriture suffirait. Je me trompais.
    Accéder au sixième étage était le Graal. C'était le dernier, au plus près du ciel, celui du chef et de sa garde rapprochée. Moi qui y avais atterri directement, dans le bureau où s'écrivait le programme présidentiel, j'en gardais la sensation d'avoir été plongée dans une bassine d'huile bouillante. » G Écrit dans un souffle, Confusions offre une plongée troublante au coeur d'une campagne au fonctionnement illisible et à la réussite insolente. Dans ce récit puissant, Marie Tanguy explore l'engagement et la fragilité. Elle raconte un monde où règnent la bienveillance et la politesse feutrée, où le doute n'a pas sa place, où la vérité ne se discute pas. Mais s'exécute.

  • Noces de jasmin

    Hella Feki

    Janvier 2011. Les journaux sont censurés, les informations se diffusent sur Internet et un murmure parcourt la Tunisie : la rue gronde. Mehdi, un jeune journaliste, tourne en rond dans sa cellule, sans savoir ce qu'il va devenir. La Cellule, elle, sait tout, elle a vu ce que les geôliers ont fait aux autres prisonniers.
    Dehors, Essia s'inquiète de la disparition de Mehdi, son nouvel amour. Elle part à Sfax, sa ville d'origine, pour tenter de le retrouver. À Tunis, Yacine, le père d'Essia, se rappelle l'indépendance. D'ailleurs, il a mal sous le pied gauche, comme au depart des Francais en 1956. Mehdi est encore le seul à le comprendre : c'est une révolution.

    Hella Feki décrit la révolution de jasmin de l'intérieur, avec une écriture puissante, évocatrice, sensuelle. Ses personnages racontent leurs espoirs, leurs blessures, leurs peurs, leurs défaites, leurs envies de tout changer. De tout casser. Pour mieux reconstruire.

  • Saccharoses

    Samir

    Quel est le point commun entre un trader racontant son premier baiser et son suicide dans un même souffle, un quadra désabusé s'imaginant une nouvelle vie le temps d'une rencontre dans le métro, et un ex-écrivain noyant sa peine dans des films ? La réponse est Saccharoses. Trois mecs. Trois histoires. Et si c'était la même ?

    On ne ressort pas indemne de Saccharoses : vous n'oublierez ni le destin de Qaïs et de Bonbon, ni le style à couper le souffle qui porte ce roman.

empty