La Musardine

  • « Et puis, un jour, j'ai joui. Tout mon corps, toute mon âme. Enfin ! Je n'ai pas honte de le clamer : j'ai joui pour la première fois à trente-cinq ans. La jouissance féminine est une grande fête. Elle est puissante, belle, c'est une joie qui transporte, dans laquelle on lâche prise, on lâche tout, on laisse échapper. » À travers ses lectures, son expérience personnelle, avec des mots poétiques et parfois crus, Adeline Fleury nous fait ressentir, à chaque page de ce livre extrêmement sincère et émouvant, que jouissance et renaissance sont unies, et que plaisir et liberté sont indissociables.

    Adeline Fleury a souvent aidé les autres à raconter leur histoire et a été reporter pendant quinze ans, essentiellement pour les pages Société du Journal du Dimanche. Elle a publié un essai très remarqué, Femme absolument, en 2017 chez JC Lattès.

  • "Je suis une "travailleuse du sexe", comme diraient mes consoeurs américaines. Et cela, beaucoup de journalistes qui ont écrit des articles sur moi ou m'ont invitée sur des plateaux de télévision semblent l'avoir oublié.
    Les médias ont beaucoup parlé de mon "discours intellectuel", de ma démarche, parfois de mon féminisme, et trop souvent de mes études de philosophie. Comme s'ils s'étaient raccrochés à des choses rassurantes qui leur permettaient d'oublier ce qui les gênaient vraiment et ce qu'ils ne parvenaient pas à comprendre : "j'étais, je suis, une femme qui fait des films porno devant et derrière la caméra.". Ovidie, réalisatrice, actrice dans plus de soixante films X, et dans plusieurs films "traditionnels". Auteur, Ovidie a été dès le début de sa carrière remarquée et sollicitée par les médias, intéressés par ce qu'ils considèrent être une "ovni" ou encore une "intello" dans le milieu du porno.

empty