Sciences humaines & sociales

  • « Femme, réveille-toi; le tocsin de la raison se fait entendre dans tout l'univers; reconnais tes droits. Le puissant empire de la nature n'est plus environné de préjugés, de fanatisme, de superstition et de mensonges. Le flambeau de la vérité a dissipé tous les nuages de la sottise et de l'usurpation. L'homme esclave a multiplié ses forces, a eu besoin de recourir aux tiennes pour briser ses fers. Devenu libre, il est devenu injuste envers sa compagne. Ô femmes! femmes, quand cesserez-vous d'être aveugles?» Un ton résolument frondeur, une langue énergique, un propos engagé, par l'une des grandes voix féminines de la Révolution française.

  • « J'espère que, quand on reverra la Constitution, les droits de la femme seront enfin comptés pour quelque chose et respectés comme ils doivent l'être, surtout quand il sera bien prouvé, comme cela ne peut manquer de l'être, que la raison exige que l'on fasse attention à leurs plaintes et réclame hautement justice pour une moitié de l'espèce. » Directement inspiré par la pensée des Lumières, un texte puissant et original, par une figure majeure du féminisme anglo-saxon.
    Défense des droits de la femme se présente comme une réfutation en règle des préjugés concernant les femmes et comme un vibrant plaidoyer pour leur éducation, condition de leur égalité avec les hommes et de leur indépendance ; il se termine par un appel à une profonde révolution des moeurs et de la société afin que prenne fin la condition « seconde » de celles qui ne sont toujours pas reconnues comme égales aux hommes en droits et en faits. Le choix d'extraits effectué par Martine Reid met l'accent sur ces idées principales.

empty