Marthe Marandola

  • Le courage d'une imposture Nouv.

    Histoire fascinante, vraie et méconnue que celle d'Henriette Faber née à Lausanne vers 1791. Orpheline très jeune, son oncle, colonel de la Grande Armée, l'emmène dans les Campagnes napoléoniennes. Confrontée aux nombreux blessés, c'est la naissance d'une vocation qui ne la quittera plus.
    La médecine étant interdite aux femmes, elle se métamorphose en homme, devient Henri, pour exercer son art, sous la houlette du grand Larrey, chirurgien en chef de la Garde Impériale. Tour à tour chirurgien de guerre, médecin des pauvres, il soigne inlassablement sans distinction de rang, nationalité, race, sexe.
    Au cours de ses aventures, Henriette se maria avec un homme qu'elle aimait bien, Henri avec une femme qu'il aima fort.
    En choisissant Henriette Faber, les autrices ont su rendre hommage à une femme exceptionnelle. Au-delà, elles ont porté un regard ô combien intéressant sur la question de l'identité et du genre, à une époque où celle-ci était bien loin du débat public.

empty