Exposition de Myriam Boccara

Exposition de Myriam Boccara

Exposition de pastels de Myriam Boccara “Terre inconnue”. L’artiste sera présente les samedis 6, 13 et 20 avril à partir de 16h.

“Andalusia, Au commencement, Asphalte, Dans le virage, Sur la crête, A bas bruits, Navigateurs solitaires, Secret-Défense, Rendez-vous, Dieux crépusculaires, En route, Terre inconnue, Le grand quai, Il y a quelqu’un sur la butte, La tour, En marche, Oh là là !, Témoin oculaire, Dans la lande, A petits pas, Le Fleuve, La piste, Les meules, Vieux cailloux, Midi c’est l’heure, Au pays, Défilé, Ce grand personnage, Ville nouvelle.
Autant de titres pour autant de tableaux, scènes muettes qui sont le fruit d’une rencontre avec le sujet  PAYSAGE, rassemblées là sous la bannière TERRE INCONNUE.


Je les ai dénichées comme des cailloux singuliers trouvés le long d’une piste. Ici des meules en montagne, là un chemin de terre, un champ de ruines gallo-romaines, ici des arbres majestueux à l’entrée d’une ville, là une batterie d’artillerie dans les dunes d’une presque île, ici la route de bord de mer, là une tour de tir, des bunkers. Des hommes s’y promènent, arpentent ces terres, déambulent, peuplant ces lieux d’incertaines présences.
Le monde, ce monde chaque jour renouvelé d’un soleil qui se couche, d’un jour qui se lève ressemble à la répétition d’un texte que l’on n’arriverait pas à retenir.


Peindre le paysage c’est être un peu comme un conquistador, un de ces navigateurs partis au loin pour découvrir l’autre monde, nouvelles terres et tropiques qui enflamment l’imaginaire.
Les miennes, plus proches, plus accueillantes sont aussi dotées d’exotisme et d’une insularité commune.
Si leurs rives sont proches, elles semblent s’éloigner sans cesse et je les aborde comme l’illusion d’un rêve. Plus elles me semblent familières, plus elles m’échappent dans un mystère qui leur appartient.”
Myriam Boccara, mars 2019

Consultez le site de Myriam Boccara

Exposition du mardi au samedi de 14h à 19h